Explorer le monde programme

Résumé du domaine 5 : Explorer le monde

Le temps et l’espace : des dimensions progressives

Dès leur naissance par les activités exploratoires, les enfants perçoivent intuitivement certaines dimensions spatiales et temporelles dans leur environnement immédiat. Ils développent au sein de leur milieu de vie des premiers repères, débloquent des attentes et se créent des souvenirs liés à un passé récent. L’école maternelle a pour objectif de les amener progressivement à considérer le temps et l’espace comme des dimensions relativement indépendantes des activités en cours, et donc de les amener à les traiter comme telles. Chaque activité sera l’occasion d’une expression orale en amont, en situation ou à posteriori ou de façon décontextualisée.

structurer le temps cycle 1

Le temps

La construction de repères temporels et la sensibilisation aux durées se fait de façon progressive. D’abord par la construction de temps court :  l’activité – avant – après. Puis des temps plus longs comme la succession de jours dans la semaine, le mois, et les saisons. Il est difficile pour les élèves de construire un temps très long puisque la distinction entre le passé proche et passé lointain est plus complexe.

Stabiliser les premiers repères temporels

La stabilisation des premiers repères temporels s’effectue en réalisant des activités. Il est donc important de proposer une organisation régulière qui permettent à l’élève de comprendre qu’il passe d’un moment à l’autre. Cette régularité permet donc de créer les premiers éléments stables d’une chronologie sommaire dans la vie quotidienne. L’enseignant évoque ce qui a été fait et ce qui va être fait en prenant pour appui le moment présent.

Introduire les repères sociaux

Les repères sociaux sont introduits à partir de la moyenne section. Alors, utilisés quotidiennement, ils permettent d’amener les enfants à déterminer les jours de la semaine pour préciser les événements de la vie scolaire. Progressivement les enfants relieront avec l’aide de l’enseignant le passage d’un moment à l’autre dans la journée. L’enseignant construit avec eux différents systèmes de repérage et précise cette perception des durées. Des repères comme dans  » 5 minutes  »  » dans une heure  » sont par exemple utilisés.

Consolider la notion de chronologieCalendrier maternelle

La notion de chronologie s’établit également à partir de la moyenne section en prenant en compte la semaine. La construction de cette période plus large s’appuie sur des événements vécus par les enfants. En vivant chaque événement, chaque étape peut être perçue, distinguée et ordonnée.
Les activités réalisées en classe favorise donc l’acquisition des marques temporelles dans le langage pour situer les événements. L’enseignant utilisera donc des marqueurs temporels comme  » hier – aujourd’hui – maintenant  » et bien d’autres.
Enfin en grande section, ce sont les projets de classe ou des éléments du patrimoine architectural proche qui peuvent être exploités pour mettre en ordre quelques repères communs. On peut par exemple prendre en compte  » la vie  » des parents et des grands-parents pour construire cette notion chronologique mais aucune mesure du temps n’est prise en compte.

Sensibiliser à la notion de durée

Comme précédemment évoqué la notion de durée est introduite en moyenne section puisqu’elle commence à se mettre en place vers l’âge de 4 ans de façon subjective. L’enseignant amène les enfants non pas à mesurer le temps mais à le matérialiser en visualisant son écoulement. Des objets ou un enregistrement d’une chanson peuvent permettre cette première approche.  Exemple :  » Nous allons ranger l’activité avant que la comptine s’arrête « . Il peut aussi inviter l’élève à comparer  » un temps  » pour sensibiliser à la durée d’un élément avec un autre.

L’espace

Faire l’expérience de l’espace

La notion d’espace porte sur l’acquisition de connaissances liées aux déplacements, aux distances et aux repères spatiaux élaborés et vécus par les enfants. Cette prise de repère au travers des activités permet aux enfants d’explorer, de parcourir et d’observer les différentes positions. Il peut s’agir d’éléments fixes, mobiles ou des éléments pouvant être bougés. Le langage permet alors la construction et l’organisation de repère. Repère à partir du vécu mais aussi à partir de son propre corps afin de construire progressivement une image orientée de celui-ci.Latéralité maternelle

Représenter l’espace

C’est l’utilisation de représentation diverses, des dessins, des plans, des photos ou des maquettes soutenue par les échanges langagiers qui permettent aux enfants d’apprendre à restituer leurs déplacements. Cette oralisation et cette représentation à partir de consigne orale établissent les relations entre leurs déplacements et les représentations de celles-ci.
Le passage à la représentation de plan par le biais du dessin, amène à commencer à mettre intuitivement en relation des perceptions en trois dimensions et décodage en deux dimensions. Les élèves réinvestissent alors des formes géométriques pour commencer à coder des déplacements ou des représentations spatiales. Les enfants sont alors initiés à se repérer et s’orienter dans un espace à deux dimensions, cette orientation sera prolongée dans le futur avec l’orientation dans les cahiers, les livres notamment au cycle 2.

Découvrir l’environnement

L'espace maternelle

L’observation constitue une activité centrale pour apprivoiser l’environnement proche et lointain. Tout d’abord orientée au sein de l’école et ses abords, elle permet la découverte des espaces moins familiers en fonction de chaque emplacement de l’école. Les sorties scolaires mais aussi l’observation de documents permettre l’observation des constructions humaines. Les élèves sont questionnés à se poser une série de questions sur les points communs et les différences de celles-ci. L’exploration de ces milieux invite à l’interrogation sur les gestes du quotidien. Permettant de faire prendre conscience aux élèves que nous interagissons avec ces environnements, que nos actes et actions en dépendent.

C’est de cette façon qu’ils sont initiés à adopter une attitude responsable. Il s’agit de les amener à respect les lieux de la vie et environnements extérieurs. La découverte de l’environnement est complétée au travers de supports, de rituels et de jeux. Cette découverte initie également une découverte des pays et des cultures. L’objectif est de leur offrir une ouverture à la diversité du monde et peut se faire en lien avec une première sensibilisation à la pluralité des langues.

Pour terminer cette découverte du nouveau programme de maternelle, découvrez désormais : le tableau récapitulatif des attendus de fin de cycle.