Résumé nouveau programme maternelle

Nouveau programme de maternelle 2021: quoi de neuf ?

Notre synthèse du programme cycle 1

Dans cet article, vous trouverez un résumé du nouveau programme de l’enseignement de l’école maternelle (Publié au Bulletin Officiel de l’Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports le 24 Juin 2021). Ce nouveau programme rentrera en vigueur pour la rentrée scolaire 2021-2022.

  • Premier point très pratique : Pour vous proposer une lecture simplifiée, le site d’Eduscol met en avant les mises à jour et modifications de celui-ci grâce à un code couleur. Ainsi, le « vert » fait ressortir les ajouts et le « rouge » souligne les suppressions par rapport à l’arrêté du 18 février 2015.
  • Deuxième point toujours aussi pratique : Vous pouvez accéder directement au contenu d’Eduscol avec les modifications apparentes directement en cliquant ici .

L’école maternelle : premier maillon du parcours scolaire

Ce nouveau programme conforte le rôle fondamental de l’école maternelle dans le système éducatif et le rôle décisif de l’enseignement préélémentaire dans la réduction des inégalités.  En effet, en accord avec la Loi Pour une école de la confiance ( loi promulguée au Journal Officiel le 28 juillet 2019) l’âge de l’instruction est rendue obligatoire dès 3 ans. Le cadre est réécrit comme en 2015 l’école : un cycle unique, fondamental pour la réussite de tous.

On insiste sur son rôle capital à la construction de l’élève en définissant l’école maternelle comme le premier maillon du parcours scolaire. Elle doit être une école bienveillante et accueillante pour chacun. Ainsi, la mission fondamentale de l’école maternelle est de donner envie d’aller à l’école pour apprendre. Apprendre et permettre à chaque enfant de mieux s’épanouir et d’affirmer leur personnalité. L’école pousse chacun à devenir curieux au monde, elle est synonyme de succès. En effet, elle renvoie une image positive à chaque enfant en lui montrant que tout le monde est capable de progresser et d’apprendre dans des situations diverses. Chaque progression est différente puisqu’elle respecte le rythme de développement individuel de l’enfant et les connaissances déjà maîtrisées à son arrivée.

La place du jeu à l’école maternelle

Donner envie d’apprendre notamment au travers du jeu. La place du jeu qu’il soit libre ou structuré est renforcé dans ce nouveau programme. Il tient notamment un rôle important dans la part de socialisation de l’élève et dans la confiance qu’il développera. La collaboration avec tous est essentielle, ainsi la socialisation est une compétence fondamentale à acquérir. Cet appui de tous les partenaires s’établit dans le respect mutuel des parents et des enfants.

Socialisation école maternelle programme

Lien entre les partenaires de l’école

La notion de confiance mutuelle et dialogue régulier doit s’établir entre ces partenaires, en exigeant de la confiance et une information réciproques. L’équipe enseignante  définit les modalités de relations en prenant soin d’être attentive au bien-être  et aux diversités des familles. Ainsi, la relation crée permet à toutes les familles de comprendre de mieux en mieux le fonctionnement de l’école maternelle. La place essentielle du langage est renforcée en insistant sur l’emploi de plus en plus riche de la langue française.

1. Comment l’école maternelle s’adapte aux jeunes enfants?

Respect mutuel

Une école qui accueille les enfants comme leurs parents dans le respect mutuel de chacun, privilégiant les particularités de chaque famille, la confiance, la communication et le bien-être de tous.

Accompagnatrice

Une école qui accompagne les transitions vécues par les enfants. En adossant un rôle pivot à travers les relations établies entre la famille, le temps scolaire et périscolaire, les institutions de la petite enfance et avec le cycle 2.

Différenciation

Une école qui tient compte du développement de l’enfant. Proposant des activités différenciées au rythme de celui-ci et veillant à offrir des moments plus ou moins exigeants.

Evaluation positive Exemple Kidoo

Evaluation positive

Une école qui pratique une évaluation positive et qui permet à chacun de continuer à progresser au sein d’un groupe. Chaque enseignant observe attentivement ce que dit et fait l’enfant. Il veille à comprendre finement les mécanismes de l’apprentissage et la prise en compte du développement du jeune enfant par rapport à lui-même. L’élève est ainsi capable d’identifier ses réussites et ses parents saisissent grâce aux explicitations données la progression individuelle de leur enfant.

2. Quels sont les modalités spécifiques d’apprentissage à l’école?

Apprendre en jouant

La place du jeu libre est offerte afin de mieux connaître l’enfant. Le jeu en agissant sur le réel enrichit les expériences vécues et ce dans tous les domaines d’apprentissages. Il permet d’expérimenter les règles et d’endosser des rôles sociaux variés. Il est un levier vers la construction de conduites motrices et l’autonomie tout en développant l’imaginaire.

Jouer de façon libre ou structuré favorise la communication. 

Le jeu à la maternelleIl ouvre la porte au tissage d’amitié et la construction de liens forts vers la socialisation.

Apprendre en réfléchissant et en résolvant des problèmes concrets

L’enfant est placé en situation l’amenant à réfléchir, il est invité aux essais, inciter à regrouper ses connaissances pour esquisser un début de réponse.

Ces questionnements ont pour but de provoquer la résolution de problèmes, problèmes à leur portée. Les essais sont valorisés et sont prétexte à la discussion. Ils ont pour objectif de donner l’envie aux élèves d’apprendre et favoriser leur autonomie intellectuelle.

Apprendre par en multipliant les essais

L’apprentissage n’est pas linéaire, la stabilisation des apprentissages nécessite souvent une répétition et/ou la découverte de situations nouvelles. L’enseignant veille à expliquer aux enfants ce qui est demandé, ou ce qu’ils sont en train d’apprendre. Enfin, il veille à offrir des situations et des modalités variées pouvant aller jusqu’à l’automatisation. Les choix pédagogiques opérés permettent à chacun de comprendre le sens du travail demandé et de se/les voir progresser.

Apprendre en se remémorant et en mémorisant

L’enseignant utilise une langue claire et riche. Les informations données sont explicites et régulières. Veillant à remémorer les acquisitions antérieures et en proposer de nouvelles. Les temps d’apprentissages ont aussi pour objectif d’apprendre à apprendre. C’est ainsi que l’enseignant valorise la restitution, l’évocation de ce qui a été mémorisé, il aide chacun à prendre conscience qu’apprendre c’est remobiliser en permanence les acquis pour toujours progresser.

3.Comment apprendre ensemble et vivre ensemble à l’école?

Comprendre la fonction de l’école

La notion de communauté d’apprentissage est soulignée, l’école a pour enjeu central l’apprendre ensemble et vivre ensemble. Les enfants découvrent les richesses et les contraintes du groupe. Ils apprennent ainsi dans le respect  des règles, des cultures et de la laïcité à dialoguer entre eux et avec des adultes notamment lors des temps de débat collectif. Ils apprennent à renoncer à leurs désirs immédiats et à rentrer dans le rythme collectif. De cette façon, ils apprennent à prendre leur place dans les échanges, dans les différents espaces dans la classe et apprendre à développer pour tous un regard positif. L’enseignant rend explicite à l’élève et aux parents les exigences de l’école maternelle. Ainsi, sont valorisés l’effort, la persévérance, la coopération et tend vers la prise d’initiative et de décision. L’attendu et critères de réussite sont donc connus, afin que l’enfant et ses parents puissent situer sa progression individuelle et percevoir les progrès que l’enfant doit encore effectuer.

Vivre ensemble maternelle

Le programme de maternelle reste découpé en 5 domaines, une seule rubrique change en quasi totalité dénomination et contenu. Il s’agit du domaine : Construire les premiers outils pour structurer sa pensée, il est remplacé par : Acquérir les premiers outils mathématiques. Les autres domaines ne changent pas de dénomination par rapport à 2015. Des quatre autres, « Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions » évolue le plus, en réaffirmant la place primordiale du langage pour tous.

Les enseignements sont organisés en cinq domaines d’apprentissage

  • Domaine 1 : Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions.
  • Domaine 2 : Agir, s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique.
  • Domaine 3 : Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques.
  • Domaine 4 : Acquérir les premiers outils mathématiques.
  • Domaine 5 : Explorer le monde.

Ces domaines sont tous essentiels au développement de l’enfant et doivent trouver leur place dans l’emploi du temps proposé. En effet, toute situation est riche du point de vue de l’enfant et reste une situation pédagogique à part entière. Chaque situation est l’occasion de multiples possibilités d’interprétations et d’actions et relève donc souvent de plusieurs domaines d’apprentissage.

Découvrez notre résumé du Domaine 1 : Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions.